ACUPUNCTURE

Slava Sviridovs • Geneva / Genève

Pregnancy & Labour

Acupuncture in Pregnancy & Labour

Acupuncture can assist pregnant women in many ways:
• Nausea and ‘morning sickness’
• Fatigue
• Back pain
• Pelvic and ligamental pain
• Depression
• Breech position
• Pre-labour treatments
• Acupuncture induction for ‘overdue’ babies
• Post-natal care

Fatigue

During the first trimester of pregnancy, the often experienced fatigue is caused by the development of placenta and significant hormonal changes. These processes require plenty of energy, so it is very important for a future mother to adjust her lifestyle in order to have longer resting periods and allow the body to readjust accordingly. In some cases the tiredness can be also caused by anaemia, which will require iron supplementation, so it should not be treated lightly.

Acupuncture treatments can help future mothers to restore their energy levels by stimulating the organs responsible for our vitality, especially the kidneys, the stomach and the spleen.

Nausea

Pregnancy-related nausea can appear between weeks 6 and 16 of gestation.

There are several theories to explain a feeling of nausea during pregnancy:

• A rapid change in pregnancy-related hormones, such as human chorionic gonadotropin (hCG), estrogen and progesterone;
• The brainstem (controlling nausea and vomiting) is particularly sensitive to this hormonal spike;
• Elevated levels of stress and fatigue (the fatigue and exhaustion can lead to decreased gastric peristalsis, which may increase the intensity of nausea and vomiting).

⚠️ Hyperemesis gravidarum (HG), manifesting as a severe nausea, vomiting, weight loss and possible dehydration will usually require an urgent medical treatment.

The gastric reflux

Unfortunately, this is a very common complication in pregnancy and is likely to be experienced by most women during the course of their pregnancies. The symptoms can vary between a slight discomfort in the oesophagus to the burning sensation, which can also provoke vomiting. The reason for this is simple: an increase in estrogen and progesterone levels during pregnancy leads to a reduced muscle tone of smooth muscles, thus affecting a healthy functioning of digestive system and causing reflux and constipation. Additionally, in the last months of gestation, the digestive system is mechanically affected by the ascending uterus, pushing on the diaphragm and the stomach.

The gastric reflux is often made worse by lying down and is improved by sitting up. Therefore, if the gastric reflux negatively affects your sleep, it is recommended to sleep in an inclined (raised) position in order to improve these symptoms.

Acupuncture treatments can help future mothers to restore their hormonal and digestive balance by increasing their energy levels, improving the muscle tone and clearing excessive heat accumulated in the stomach and the liver.

Breech position – in acupuncture, a very simple and safe procedure involving ‘moxibustion’ (a moxa stick applying heat to points on the feet of the pregnant woman) is carried out between 34-36 weeks of gestation. Women and their partners can be shown how to apply the moxa at home and use it until they feel the baby turning (anything between 1-10 days). This procedure has a high success rate in turning breech babies.

Pre-birth treatments – from about week 37 of the pregnancy, acupuncture treatments carried out on a weekly basis can help prepare a woman’s body for labour. Treatments are focused on helping the baby to descend into the pelvis, to soften and ripen the cervix and to address any medical conditions, such as pregnancy-induced hypertension. Treatments also help the woman to feel calm and more relaxed as she prepares for childbirth.

A German study demonstrated that the mean duration of labour in a group of women giving birth for the first time was reduced from 8 hours 2 minutes in the control group (70 women) to 6 hours 36 minutes in the group of 70 women who had received pre-birth acupuncture.

Midwives in New Zealand, comparing 2 groups of pregnant women, one group having acupuncture treatments pre-labour, the other no treatments, reported significantly shorter labour times for the women who received the acupuncture and a reduced rate of medical intervention and caesarean sections. See “The Essential Guide to Acupuncture in Pregnancy & Childbirth” by Debra Betts, The Journal of Chinese Medicine, 2006.

Acupuncture induction – pregnant women are often being booked in for a medical induction a few days passed their “due-date”. If foetal monitoring shows that the baby is fine and the mother-to-be is in good health and wants to try for a natural labour, acupuncture induction is a very safe and often successful way to encourage the start of labour in women who are post term.

Post-natal care. The postnatal period refers to the six weeks directly following childbirth. Acupuncture treatment focuses on nurturing and replenishing, encouraging peace of mind and good amounts of rest and deep sleep between feeds. You are welcome to bring your baby in to the clinic while you are having treatment at this time.

Post-natal acupuncture treatment can help to:
• reenergise and rebuild strength and stamina
• aid deeper sleep and better relaxation
• balance hormones as milk comes in
• relieve “baby blues” and post-natal depression
• address breast feeding problems
• minimise after pains
• regulate temperature swings, especially night sweats
• promote healing of caesarian scars and treat C-section complications
• help carpal tunnel syndrome
• help back, neck and shoulder pain, stiffness or weakness

To learn more about each of the 10 lunar months of pregnancy, you will also find special pregnancy cards here:

www.instagram.com/acupuncturegeneva

I have studied and worked closely with the members of the Acupuncture Childbirth Team Brighton & Sussex (ACT Brighton & Sussex) in the UK – a group of acupuncturists sharing a common interest in enhancing fertility, pregnancy and the birth experience for women and their partners using acupuncture and Chinese Medicine. Please contact me or visit their site to learn more about how acupuncture can help in your particular case: actbrighton.org.uk

GROSSESSE & ACCOUCHEMENT

L’acupuncture pendant la grossesse et l’accouchement

L’acupuncture peut être bénéfique pour toutes les femmes enceintes de nombreuses façons. C’est un soutien naturel, non-chimique et sans risques pour soulager les nausées, la fatigue, la douleur, les inconforts et les fluctuations d’humeur. D’autre part, en fin de grossesse, l’acupuncture peut aider au bon positionnement du bébé ainsi qu’à l’induction douce et naturelle de l’accouchement. Voici quelques exemples pour vous expliquer comment l’acupuncture peut vous aider pendant cette extraordinaire étape de votre vie :

La fatigue

Pendant le premier trimestre de la grossesse, la fatigue ressentie par la femme enceinte s’explique par la formation du placenta et par le grand changement hormonal qui a lieu. Ces processus sont très exigeants pour le corps et il est donc important que la future maman réajuste son rythme de vie afin de s’accorder de plus grandes périodes de repos et ainsi de permettre à son corps de mieux s’adapter. Dans certains cas, la fatigue peut être causée par l’anémie, ce qui nécessitera une supplementation de fer. La fatigue ne doit donc pas être prise à la légère.

Les traitements d’acupuncture peuvent aider les futures mamans à récupérer l’énergie en stimulant, tout naturellement, les organes responsables de la vitalité de notre corps, notamment les reins, l’estomac et la rate.

La nausée

Lorsqu’elle à lieu, la nausée liée à la grossesse apparaît entre les semaines 6 et 16.

Il existe un certain nombre d’hypothèses pouvant expliquer la sensation de nausée au cours de la grossesse :
• L’augmentation rapide du taux de certaines hormones liées à la grossesse (gonadotrophique chorionique et les œstrogènes) ;
• Le tronc cérébral (commande des nausées et des vomissements) serait particulièrement sensible aux hormones de grossesse ;
• Le fort niveau de stress et de fatigue (la fatigue et l’épuisement vont renforcer les nausées et les vomissements).

Concernant des reflux gastriques, malheureusement, les femmes enceintes vont en avoir à un moment ou l’autre de leur grossesse. Les symptômes peuvent se présenter comme un léger inconfort ou par des brûlures à l’œsophage pouvant allé jusqu’au vomissement.
L’explication est simple : pendant la grossesse, le taux de progestérone et d’œstrogènes augmente, ce qui provoque un relâchement des tissus des muscles lisses du corps. 

Par conséquent, la digestion s’en voit donc atteinte, provoquant ainsi des reflux gastriques et des problèmes de constipation. De plus, dans les derniers mois de grossesse, la digestion est mécaniquement altérée. En effet, l’utérus étant poussé vers le haut, et donc vers l’estomac, cela amplifie le problème.

Les reflux gastriques sont souvent aggravés en position allongée et sont améliorés en position assise. Si le sommeil est perturbé par les reflux, il est recommandé de dormir incliné (en surélevant le lit par exemple) afin de diminuer les symptômes.

Les séances d’acupuncture aident les femmes enceintes à retrouver leur équilibre hormonal et digestif.

Le position du siège 

En acupuncture, c’est une procédure très simple et sûre impliquant la « moxibustion » (un bâton de moxa appliquant de la chaleur sur les points précis situés sur les pieds). Elle est effectuée entre la 34ème et la 36ème semaine de grossesse. Les femmes et leurs partenaires peuvent apprendre à appliquer le moxa à la maison et à l’utiliser jusqu’à ce qu’ils sentent le bébé tourner (cela peut prendre entre 1 et 7 jours). Cette procédure a un taux de réussite élevé pour « retourner » les bébés en position du siège.

Le traitement prénatal

À partir de la semaine 37 de grossesse, les traitements d’acupuncture effectués une fois par semaine contribuent à préparer le corps de la femme à l’accouchement. Les traitements visent à aider le bébé à descendre dans le bassin, à assouplir le col de l’utérus et à traiter toutes les conditions médicales (comme par exemple l’hypertension, l’œdème ou le syndrome du canal carpien) induites par la grossesse. Les traitements aident également la femme à se sentir calme et plus détendue pendant qu’elle se prépare à l’accouchement. Une étude allemande a démontré que la durée moyenne de l’accouchement dans un groupe de femmes ayant accouché pour la première fois était réduite d’une heure et demie dans le groupe témoin (70 femmes) ayant reçu des traitement d’acupuncture avant l’accouchement.

Les sages-femmes en Nouvelle-Zélande, ont pu comparer 2 groupes de femmes enceintes : un groupe ayant reçu des traitements d’acupuncture avant l’accouchement, l’autre sans traitements. Elles ont pu rapporter des temps d’accouchement significativement plus courts pour les femmes ayant reçu de l’acupuncture ainsi qu’un taux réduit d’intervention médicale et de césariennes.

L’induction naturelle par l’acupuncture 

Dans le suivi medical d’une grossesse, il y a souvent une date d’induction médicale prévue quelques jours après la date du terme. Si la surveillance fœtale montre que le bébé va bien et que la future maman est en bonne santé et veut essayer un accouchement naturel, l’induction grace à l’acupuncture est un moyen très sûr et efficace pour déclencher l’accouchement.

Le soin postnatal

La période postnatale fait référence aux six semaines qui suivent directement l’accouchement. Le traitement d’acupuncture se concentre sur les soins et le rééquilibrage postpartum, encourageant l’harmonisation émotionnelle et une bonne récupération, repos et sommeil profond entre les tétées. Vous êtes invités à amener votre bébé à la clinique pendant que vous recevez un traitement.

Le traitement d’acupuncture post-natal peut aider à :
• régénérer et reconstruire la force et l’endurance
• retrouver un sommeil profond et une meilleure relaxation
• équilibrer les hormones
• soulager le « baby blues » et la dépression postpartum
• diminuer les problèmes d’allaitement
• minimiser les douleurs suite à l’accouchement
• réguler les fluctuations de température, en particulier les sueurs nocturnes
• favoriser la cicatrisation en cas de césarienne et traiter les complications possibles de la césarienne
• aider en cas de syndrome du canal carpien
• soulager les douleurs et les raideurs du dos, du cou et des épaules

L’acupuncture consiste à l’insertion de très fines aiguilles sur les endroits (points) précis. L’insertion d’aiguilles est absolument non-douloureuse et il n’y a aucun risque pour la femme enceinte. De plus, l’ajout de points visant à détendre les femmes enceintes amènera ces dernières à maximiser leur récupération et diminuer leur stress, ce qui aura comme impact secondaire de diminuer leurs symptômes, de récupérer un niveau d’énergie satisfaisant et de retrouver ainsi un bon état d’esprit.

Les femmes ayant été suivies en acupuncture au cours de leur grossesse ont signalé, en plus d’une diminution de leurs symptômes, une amélioration au niveau de leur vitalité, de leur énergie, ainsi que de leur santé mentale et émotionnelle.

Pour en savoir plus sur chacun des 10 mois lunaires de la grossesse, consultez également les fiches grossesse ici :

www.instagram.com/acupuncturegeneva

J’ai étudié et travaillé en étroite collaboration avec les membres de l’équipe d’Acupuncture-Accouchement Brighton & Sussex (ACT Brighton & Sussex) au Royaume-Uni – un groupe d’acupuncteurs partageant un intérêt commun pour améliorer la fertilité, la grossesse et l’expérience de l’accouchement-naissance pour les femmes et leurs partenaires utilisant l’acupuncture et la médecine chinoise. Veuillez me contacter ou visiter leur site pour en savoir plus sur la façon dont l’acupuncture peut vous aider : actbrighton.org.uk

APPOINTMENTS

• Rue Dr-Alfred-Vincent 5, 1201
• Blvd Helvétique 30
Geneva / Genève
Switzerland / Suisse

Contact

+41 (0) 79 700 43 20

 

 

Availability

• Tuesdays / Mardi
• Wednesdays / Mercredi
• Fridays / Vendredi
• Saturdays / Samedi